news


Dejonghe-Dupont de la pole position à la victoire dans la ‘Long Race’

15/07/2017

Le résultat des qualifications, avec des écarts minimes bien que toutes les équipes n’aient pas chaussé des gommes neuves, laissait entrevoir une Qualifying Long Race très disputée. On n’a pas été déçu. La course a été fertile en rebondissements.

Une fois n’est pas coutume, Aurélien Comte ne parvenait pas à hisser la Peugeot 308 TCR de DG Sport en tête avant le premier gauche. Les voitures entamaient donc le premier tour dans l’ordre de la grille, avec Sam Dejonghe (SEAT Leon TCR-Team WRT)) devant Meindert Van Buuren (Audi RS3 LMS Bas Koeten Racing) et Aurélien Comte (Peugeot 308 Cup  DG Sport). Mais ça frottait dans les virages du canal et Van Buuren en sortait en tête devant Benjamin Lessennes, venu de la 6e place sur la Honda Civic TCR, puis Dejonghe, Comte et Potty (VW Golf TCR Team WRT). Mais à la fin du tour, la Honda du Boutsen Ginion Racing rentrait au stand avec un pneu crevé. Repartant avec près d’un tour de retard, Lessennes allait ensuite signer un chrono pour décrocher une bonne place au départ des sprints de dimanche. Après quoi le duo Honda se contentait de rejoindre l’arrivée.

Déjà très en vue aux essais, l’Audi RS3 LMS #56 du Bas Koeten Racing confirmait son niveau de performance. Van Buuren se détachait du reste du peloton, tandis que Dejonghe, Comte et Potty se tenaient de près. Lorenzo Donniacuo (VW Golf TCR Delahaye Racing) se laissait légèrement distancer, mais moins que Mika Morien (Audi RS3 LMS) et Jonas de Kimpe (VW Golf DK Racin). Morien n’abdiquait toutefois pas et au 5e tour, il prenait l’avantage sur Donniacuo à la chicane.

Un tour plus tard, Potty passait Dejonghe du côté du canal. Dans la ligne droite vers la chicane Comte poussait énergiquement la SEAT Leon du RACB National Team puis loupait son freinage à la chicane. A la fin du tour, le Français rentrait au stand, où l’équipe diagnostiquait un bris de radiateur.

Au 11e tour, Potty commençait à se rapprocher de Van Buuren. Mais il était le premier à rentrer au stand pour céder le relais à Mathieu Detry, qui perdait un peu de temps en calant à la relance des stands. Un tour plus tard, Dejonghe faisait sensation en prenant l’avantage sur van Buuren.

« Les freins ne tenaient pas la distance », expliquera l’ancien pilote de GP2 un peu plus tard. « Nous avons la voiture la plus lourde du plateau. Je ne pouvais plus rien faire. »

Isolé en tête, Sam Dejonghe avait raison de rentrer en dernier pour céder le volant à Denis Dupont. La SEAT Leon jaune couvée par Team WRT repartait avec quelques longueurs d’avance sur Mathieu Detry, qui mettait la pression avec l’autre monture de WRT. Mais après s’être rapproché pendant deux ou trois tours, le pilote de la Golf rouge devait laisser filer la SEAT.

« Les pneus étaient morts », regrettait Mathieu à l’arrivée. « La fin de course fut difficile. Mais nous sommes quand même heureux de commencer le week-end avec un podium. »

Derrière, Willem Meyer était reparti avec une grosse avance sur la VW Golf dorénavant menée par Guillaume Mondron. Celui-ci donnait le meilleur de lui-même et, profitant des problèmes de freins de l’Audi, il fondait sur le Néerlandais.

« Il a d’abord tiré tout droit à la chicane, ce qui m’a permis de revenir dans son sillage », racontait Guillaume à sa descente du podium. « Il était encore en délicatesse au Jacky Ickx et j’ai un peu forcé le passage. Durant le dernier quart d’heure, les pneus étaient à l’agonie mais j’ai pu préserver la 3e place qui me permet de réaliser une nouvelle bonne opération au championnat. »

Derrière, Stan van Oord devait rentrer pour changer un pneu crevé sur son Audi RS3 LMS et Jonas De Kimpe en profitait pour lui ravir la 5e place. Les grands vainqueurs de cette première course du 4e meeting TCR Benelux de l’année étaient donc les représentants du RACB National Team, Sam Dejonghe et Denis Dupont.

« Au début du premier tour, j’ai fermé la porte à Van Buuren qui m’a tapé très fort », raconte Sam. « Il a ainsi forcé le passage mais, heureusement, la SEAT n’a pas souffert. Celle-ci a bien progressé ces derniers mois mais elle n’était quand même pas facile à conduire du fait d’un survirage trop prononcé. Mais nous gagnons. On ne va donc pas se plaindre. »

« Au début de mon relais, j’ai été mis sous pression par Detry », ajoute Denis. « Je me disais qu’il était bien rapide. Mais je ne me suis pas énervé. Je me suis efforcé de préserver les pneus et j’ai eu raison. J’ai pu à nouveau creuser l’écart tout en continuant à ne pas forcer. Notre progression des dernières semaines est vraiment appréciable. »

Dans la Renault Clio Cup Benelux, Maarten Mus et Sven Van Laere ont remporté une victoire facile après que Kristoff Cox, l’équipier de Gregory Eyckmans ce week-end, ait perdu un tour en début de course.

Ce dimanche, quatre sprints de 20’ sont au programme. Dans le premier, Jonas De Kimpe (VW Golf DK Racing) s’élancera en pole position devant Mathieu Detry (VW Golf Team WRT). Dans le 3ème Sprint, Maxime Potty (VW Golf Team WRT) aura la meilleure place au départ, avec Aurélien Comte (Peugeot 308 Cup) à sa droite.

Résultat : 1. Dejonghe-Dupont, SEAT Leon TCR, 35 tours ; 2. Potty-Detry, VW Golf TCR, 4.560 ; 3. Mondron-Donniacuo, VW Golf TCR, 6.839; 4. Van Buuren-Meyer, Audi RS3 LMS, 16.216; 5. De Kimpe, VW Golf TCR, 40.661; 6. Morien-Van Oord, Audi RS3 LMS, 34 tours; 8. Lessennes-Lémeret, Honda Civic TCR, 50.049 ; DNC : Comte-Abbring, Peugeot 308 Cup.
 



« Retour



Kronos 10 Hours of Mettet 23/09/2017

Weeks

:

Days

:

Hours

:

Min.

:

Sec.


Documents importants

Technical Regulations 2017
Sporting Regulations 21 04 17
Technical Passport
Tyre registration Form








Calendrier

TCR

TCR BeNeLux Trophy
22 - 23 April - Spa- Francorchamps
Jumbo Familie Racedagen - driven by Max Verstappen
19 - 20 - 21 May - Circuit Zandvoort
New Race Festival Blancpain GT Series
03 - 04 June - Circuit Zolder
Zolder Superprix
15 - 16 July - Circuit Zolder
Kronos 10 Hours of Mettet
23 - 24 September - Circuit Jules Tacheny de Mettet
Formido Final Races
21 - 22 October - Circuit TT Assen