News

Après un hiver toujours trop long pour les hommes et les machines, les trois coups du TCR Benelux 2018 seront frappés en ce week-end de Pentecôte. Pour marquer l’envol de la troisième saison de son histoire, c’est devant les tribunes bondées du circuit de Zandvoort à l’occasion des Jumbo Racedagen que les concurrents du championnat TCR des plats pays se produiront.

Le RACB Sport, la KNAF ainsi que le nouveau promoteur Cédric Hennau ont travaillé sans relâche au cours des derniers mois pour offrir le plateau le plus attrayant. C’est une grille de départ très intéressante qui s’est donnée rendez-vous pour cette première manche avec la présence de quelques grands noms des compétitions pour voitures de tourisme mais aussi de plusieurs jeunes loups qui auront à coeur de briller face à leurs aînés.

“Sachant que nous n’avons eu que deux mois pour préparer le TCR Benelux 2018, nous pouvons être satisfaits de la liste d’engagés que nous avons à Zandvoort”, reconnait Cédric Hennau, promoteur du championnat. “Notre objectif pour cette année est avant tout de nouer une relation avec de nombreux teams afin de poser des bases solides pour les prochaines saisons. La grille de départ est appelée à s’étoffer au gré des meetings. Plusieurs équipes et pilotes songent à nous rejoindre en cours de saison. Nous abordons les prochaines semaines avec enthousiasme.”

Du beau monde au sein des équipes belges

Invaincue chez les Teams au cours des deux dernières saisons, W Racing Team sera de la partie sous la bannière Leopard Lukoil Team. Qui de mieux qu’un certain Jean-Karl Vernay, champion 2017 de TCR International Series, pour dompter l’Audi RS3 LMS de l’illustre équipe belge ? En raison d’un conflit de dates avec le WTCR, “Jay Kay” sera exceptionnellement absent à Zandvoort. Mais ce sera pour mieux revenir dès la manche suivante à Spa-Francorchamps.

“En rajoutant le TCR Benelux, j’aurai donc un troisième programme cette année en plus du WTCR et du TCR Europe”, explique Vernay. “Participer avec WRT me réjouit car je considère cette équipe comme ma deuxième famille. Rater Zandvoort me forcera à être au top lors des courses suivantes. Je ferai tout pour répondre aux exigences élevées de Vincent Vosse et son staff.”

On ne présente plus sur la scène des compétitions sprints JSB Compétition qui sévit surtout dans les coupes Peugeot Sport. Déjà vue en TCR International Series il y a trois ans, la célèbre formation alignera une Peugeot 308 TCR pour son patron-pilote Julien Briché, champion en titre de Peugeot 308 Racing Cup et soutenu officiellement par le lion de Sochaux ainsi que Total.

“Cela faisait depuis un petit temps que nous souhaitions disputer un championnat dans le Benelux”, confie Briché. “Le vice-champion 2016 de TCR Benelux, Frédéric Caprasse, nous a beaucoup parlé de cette série. Passer dans la catégorie TCR est un accomplissement pour l’équipe. Pour ma part, j’espère viser le titre avec la Peugeot même si cela ne sera pas facile.”

Une Cupra León TCR défendra par ailleurs le pavillon de JSB Compétition. Ancienne rivale de Stoffel Vandoorne en F4 Eurocup 1.6 et issue de la Seat León Eurocup, Marie Baus-Coppens a choisi le TCR Benelux pour effectuer le grand saut dans la catégorie TCR.

“Mon rêve de courir dans un championnat TCR est désormais réalité, qui plus est avec mon équipe de toujours JSB”, sourit la Francilienne. “Je connais déjà Spa, Hungaroring et Barcelone mais je vais découvrir les circuits de Zandvoort et Assen. Dans tous les cas, j’ai hâte de prendre le départ de la première course dimanche au volant de ma Cupra !”

A l’instar de Marie, Maxime Potty est un jeune loup aux dents longues qui a progressivement gagné ses galons en sport automobile. Vice-champion 2016 de TCR Benelux en Junior et quatrième du TCR Europe Trophy à Adria en 2017, il faudra surveiller le benjamin du plateau (18 ans et 6 mois) qui pilotera une Volkswagen Golf GTI TCR engagée par Comtoyou Racing.

“Jamais deux sans trois puisqu’il s’agit de ma troisième saison dans le championnat !”, souligne le pilote Belgian VW Club. “En plus de mon engagement en TCR Europe, poursuivre en Benelux était clairement mon souhait. Il y aura un sacré niveau cette année avec notamment Jean-Karl Vernay au départ. A Zandvoort, je compte me venger de mon abandon de l’an dernier…”

Kroes prophète en son pays ?

Willem Meijer et Paul Sieljes avaient offert aux Pays-Bas ses premiers lauriers lors de la finale du TCR Benelux 2017 à Assen. Engagé pour toute la saison sur une Cupra León TCR du PCR Sport, Danny Kroes aura également à coeur de briller devant son public ce week-end. Le jeune homme de Vijfhuizen avait déjà montré de belles performances à Zandvoort il y a douze mois.

“Je suis beaucoup mieux préparé depuis ma participation aux Jumbo Racedagen 2017 en compagnie de Pepe Oriola”, martèle le sympathique hollandais. “J’ai beaucoup testé cet hiver et ma Cupra a un bon rythme de course. Courir à domicile pour entamer la saison me galvanise. J’espère être rejoint par d’autres pilotes hollandais au cours des prochaines manches.”

Le Luxembourg mise sur la jeunesse

C’est à chaque fois au volant d’une Honda que Stéphane Lémeret et Benjamin Lessennes ont été les premiers champions du TCR Benelux. En 2018, le jeune allemand Cedric Piro aura la lourde tâche de faire briller la marque japonaise. Cet ancien pensionnaire d’ADAC Formel 4 pilotera une Civic Type-R TCR alignée par l’équipe luxembourgeoise Autodis Racing by Piro-Sports.

“Vu que les budgets devenaient trop élevés pour poursuivre en monoplace, le TCR Benelux représentait pour moi une alternative crédible pour continuer à courir dans un contexte professionnel”, rappelle Cedric. “Je manque encore d’expérience avec la Honda. Mon objectif est donc de progresser au fil des manches et de me battre pour le podium en fin de saison.”

Autodis Racing by Piro-Sports a choisi de ne pas mettre ses oeufs dans le même panier. Elle aligne également une Hyundai i30 TCR pour l’espoir luxembourgeois Loris Cencetti, déjà vu en TCR Benelux au volant d’une Seat León et d’une Alfa Romeo Giulietta il y a deux ans.

“Avec la Hyundai, je veux prouver que mes performances entrevues en 2016 n’étaient pas le fruit du hasard”, lance le champion 2013 de Trofeo Abarth Benelux. “Je dispose cette année d’une excellente voiture. Mes ambitions sont donc beaucoup plus élevées. Je veux viser la victoire dès la première manche à Zandvoort, un circuit sur lequel j’ai déjà couru et que j’adore !”

Cette saison, toutes les courses du TCR Benelux seront retransmises en direct sur la page Facebook et le site internet du TCR Benelux. Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de faire partie des quelques 100.000 spectateurs attendus à Zandvoort, rendez-vous dimanche à 12h50 et lundi à 14h55 pour deux joutes de 25 minutes qui s’annoncent palpitantes !

TCR Benelux – Calendrier 2018
19/21 Mai – Circuit Zandvoort, Pays-Bas (Jumbo Racedagen)
9/10 Juin – Circuit de Spa-Francorchamps, Belgique (International GT Open)
7/8 Juillet – Hungaroring, Hongrie (International GT Open)
18/19 Aout – TT Circuit Assen, Pays-Bas (Gamma Racing Days)
20/21 Octobre – Circuit de Barcelona Catalunya, Espagne (International GT Open)

Plus d’informations, de résultats et de photos disponibles sur www.tcrbenelux.eu